Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'test'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • LES APPLICATIONS COMMUNAUTAIRES
    • Médiathèque : Tests, Reportages, Réparations, Freestyle...Le tout en vidéo!
    • Carte : Localisation des membres, des magasins et autres points d'intérêt de la mobilité
    • Balades : partage d'itinéraires
  • DISCUSSIONS GÉNÉRALES
    • Présentation des membres, Wheelers, E-Trotteurs...
    • Médias, magazines, vidéos, reportages...
    • Randos
    • Le café des wheelers, des trotters, et des riders
    • Distributeurs
    • Que dit la loi ?
    • Bon plans
    • Vos petites annonces
    • Votre forum
    • Bricol' tout
  • MONOROUE ELECTRIQUE / GYROROUE
    • Airwheel
    • Firewheel
    • GotWay
    • InMotion
    • IPS / Xima
    • King Song
    • Ninebot / Segway
    • Rockwheel
    • Solowheel
    • Uniwheel
    • Urban360 UrbanMCM
    • Autres fabricants
    • Vos discussions diverses
    • Apprentissage, sécurité
    • Bricol' roue
  • TROTTINETTE ELECTRIQUE, SCOOTER
    • Airwheel
    • Citybug
    • MiniMotors
    • Egret / Patgear / EcoReco
    • E-twow
    • Fastwheel
    • InMotion
    • Inokim
    • King Song
    • Kleefer
    • L-Trott
    • Micro Mobility
    • Ninebot
    • Oxelo
    • SpeedTrott
    • SXT / Forca / Mach1 / Raycool
    • Autres fabricants de trottinettes électriques
    • Vos discussions diverses
    • Bricol' trott'
  • SCOOTER & MOTO ELECTRIQUE
    • Super Soco
    • MUJOO
    • BMW
    • ZERO
  • GYROPODE
    • EVA Classic / EVA Pro / EVA Super
    • Ninebot Mini / Mini Pro / Mini Plus
    • Ring
    • Ninebot Elite
    • Segway i2 / x2
    • Inmotion
    • Autres fabriquants
    • Bricol' pode
  • GYROSKATE
    • Gyroskates à roue fine
    • Gyroskates à roue large
    • Vos discussions diverses
    • Bricol' skate
  • AUTRES ENGINS ELECTRIQUES INDIVIDUELS
    • Handimob'E
    • Skateboards électriques / Electric skateboards / eSkateboards
    • Hoverboards / Smartboards / Gyroboards
    • Vélos pliants électriques / VAE pliants / VAE démontables
    • Flyboards, Hoverboards, Drones de transport personnel

Catégories

  • Vidéo promotionnelle
    • Inmotion
    • Onewheel
    • Gotway
    • Solowheel
    • KingSong
    • Ninebot
    • Etwow
    • Airwheel
    • Inokim
    • Autres
  • Test produit
    • Roue électrique
    • Trottinette électrique
    • Gyroskate
    • Skate électrique
    • Gyropode - Mini
  • Freestyle et figures
    • En roue
    • En trottinette
    • En skate - Gyroskate
    • Hirsute - Circus freestyle
  • Réparations - Bricolage - Maintenance
    • Roue électrique
    • Trottinette
    • Skate électrique - Gyroskate - OneWheel
    • Gyropode - Mini
  • Reportages
  • Randonnées
  • Extrême & Offroad
  • Apprentissage
    • Roue électrique
    • Skate électrique
    • Gyroskate
  • Club Etwow's Videos Etwow

Calendriers

  • Calendrier d'évènements

Categories

  • En mono-roue électrique
  • En trottinette électrique
  • En skate électrique
  • En one-wheel
  • En gyropode

Marker Groups

  • Membres de la communauté
  • Les professionels
  • Distributeurs officiels
  • Points de recharge

Groupe


Département


Pays


En roue depuis

Entre et

En trott depuis

Entre et

En gyroskate depuis

Entre et

En gyropode depuis

Entre et

11 résultats trouvés

  1. Bonjour, J'apporte ma petite contribution sur le forum en partageant mon retour d'experience sur deux modèles de trottinettes électriques de fabrication chinoise : - La TNE Q4 V4 Plus 2018 - La TNE Creator Plus 2018 Tout d'abord je tiens a preciser que je n'y connaissais absolument rien en trottinette deux mois plus tot. J'ai commence a m'y intéresse lors de mon dernier passage a Paris en voyant ces petits véhicules dans les rues. J'ai trouve ca plutôt sympa et le coté écolo urbain me plaisait bien. Petite precision supplémentaire, je n'habite pas en France, mais a Dubai, ça a son importance car du coup, ici, les trottinettes n'ont pas trop leur place sur les grandes route 2x3 ou 2x6 voies. Le mieux que vous puissiez faire, ce sont de petits trajets dans votre quartier. Cependant, il y a dans le désert, une piste cyclable de 60km avec de longue longues lignes droite au milieux des dunes, et ça, avec la trottinette c'est carrément bien. Il y a également des pistes en montagnes ou entre les dunes qui sont également praticable avec ce genre d'engin. Voila avec ces quelques precisions, vous comprendrez que mes principales motivations, c'était de trouver un engin puissant, rapide, et avec des capacités tout terrain. J'ai donc décidé de commander deux modèles chez TNE. Commençons donc notre test. TNE Q4 V4 D'abord les specs du modele que j'ai acheté : - Batterie 52V 26Ah - Double Moteur brushless de 1300W chacun (soit 2600W au total) - Fabrication en acier et aluminium - Frein a disque avant et arrière - Roues 10 pouces (route) avec chambre a air - Poids annonce par le fabricant 35kg - Longueur 1m28 J'ai pris en option le chargeur rapide qui a été livre en plus du chargeur conventionnel, une petite sacoche, un porte telephone, ainsi que les feux clignotants. Le prix, 655 USD (hors options) sans les frais de livraison. Qualité d'assemblage et finition La trottinette arrive deja assemblée, entoure de polystyrène donc bien protege. Elle est plutôt lourde, je n'ai pas pu la peser mais elle doit bien faire les 35kg annoncés par le constructeur. Elle se plie, et une fois pliée, le guidon se bloque ce qui vous permet de la soulever et la "transporter" en la tenant par le guidon. Il est evident qu'avec un tel poids, n'espérez pas faire plus que la soulever pour la mettre dans le coffre de votre voiture ou la décharger du coffre, a moins que vous soyez le fils d'Hulk. Le coli est massif, mais rien ne manque a l'intérieur, à l'exception du manuel d'utilisateur . La TNE Q4 V4 La TNE Q4 V4 de profile Premiere impression, elle a l'air solide, aucun jeu dans la visserie et le système de pliage est simple. Elle dispose de deux petites roulettes juste derriere la roue avant qui permettent de la faire rouler en la poussant une fois pliée. Je la met sous tension, la batterie arrive pleinement chargée, cool, plus qu'a aller faire un tour avec. Mais juste avant, une petite remarque, ne prenez pas le porte telephone optionnel qu'ils proposent car impossible de le fixer sur le guidon qui a un diamètre bien trop large pour la taille de la fixation. Petit problème a l'arrivée, la batterie refuse de se recharger. Vite réglé en démontant le plateau, une fiche était mal enfoncée sur l'unique port de rechargement. Petit tour de piste dans le quartier, et premieres impressions : C'est puissant, les pneus crissent au démarrage, j'étais en mode 1 Dual Motor et mode boost. En mode eco, ca démarre doucement. Performances et confort C'est stable et confortable a conduire, tres vite vous passez du mode 1 au mode 2 puis mode 3. En mode 2, la vitesse maxi affichée est de 45km/h. En mode 3, ca passe a 63km/h. Un peu au dessus donc des infos constructeur (55 à 60km/h). Seulement, j'ai voulu mesurer la vitesse réelle avec l'application Speedometer. Et là, il y a une difference significative. La mesure réelle de la vitesse me donne du 52,1km/h, mais je n'ai pu la pousser que sur une courte distance de 350m environ avec un vent de face. Je pense que sur une plus longue ligne droite, je pourrais atteindre 54km/h... C'est légèrement en dessous donc des caractéristiques annoncées par TNE mais tout a fait acceptable, sachant que je pèse 74kg. Et puis vous avez une bonne sensation de vitesse, elle tient bien la route sur les virages meme à 35km/h. Les deux amortisseurs a l'avant ainsi que l'amortisseur a l'arrière font bien leur boulot. J'ai par exemple fait des sauts de dos d'âne a 45km/h et les chocs sont biens amortis. Le guidon est facilement réglable en hauteur, ce qui vous permet donc de régler votre position de conduite idéale. Vitesse de pointe de 52,1km/h du Q4 V4 Double amortisseurs à l'avant Amortisseur arrière Puissance d'acceleration Au niveau de l'acceleration, ca envoi du lourd. Si vous omettez d'enclencher le mode eco en sortie de virage et que vous pressez la gâchette d'acceleration a fond, les pneus crissent. Et vous avez intérêt a vous cramponner au guidon et surtout vous pencher vers l'avant sinon vous vous retrouverez les fesses par terre. La gâchette d'acceleration est assez sensible, et un mode cruise control est disponible, mais je ne sais pas encore comment l'enclencher. Freinage Le freinage est bon, ce sont deux freins a disque qui sont installé de série, et ceux-ci font plutôt bien leur boulot. Il vous faudra quand meme compter une certaine distance de freinage quand vous êtes a pleine vitesse. Si vous appuyez fort la roue arrière va vite se bloquer ce qui va vous faire user de la gomme. Et il faut penser a plier les genoux, vous pencher vers l'arrière lors des freinages. sinon vous risquez de passer par dessus le guidon... Mais vous vous habituez assez vite a jauger le freinage et la distance nécessaire pour vous arrêter. Batterie et autonomie TNE annonce une autonomie de la batterie de 80 à 85km. Perso, les deux premiers blocs de la jauge de batterie ont commencé a s'effacer au bout de 35km. Et je me suis fait plaisir (je suis souvent en mode boost et dual motor). Depuis, j'ai 74km au compteur et je n'ai recharge qu'une fois lorsque j'avais atteint les 35km. Il m'a fallu presque 5 heures pour remettre la batterie à fond avec leur fast charger... Ca me semble long mais bon, si vous la laissez a recharger la nuit, ca devrait aller. Et puis pour les batteries au lithium, il ne faut de toute façon pas les laisser se décharger complètement. En revanche, je me demande bien combien de temps il faut pour recharger pleinement avec le chargeur conventionnel livré par défaut... Un temps fou j'imagine. Bref, au global, je pense que c'est plutôt pas mal pour l'autonomie. Le contrôleur de la TNE Q4 V4 Points forts : - Puissance - Acceleration - Confort et tenue de route - Bons amortisseurs - Autonomie - Excellent rapport qualité prix Points faibles : - L'option porte telephone est inutile et ne devrait meme pas être propose par le constructeur puisqu'il est impossible de le fixer sur le guidon - Temps de recharge, je pense qu'ici l'option fast charger est incontournable si vous voulez faire le plein de votre batterie dans la nuit. - TNE annonce que la batterie résiste a l'eau (IP65), j'ai démonté le plateau, et je peux vous dire que si la batterie est peut être résistante a l'eau, la trottinette en elle même ne l'est probablement pas. Entre le plateau et le reste du compartiment batterie, il n'y a qu'une couche de colle posée a la va vite et une fois que vous ouvrez le plateau, vous perdez ce peu d'isolation. D'autre part, les petits trous pour le câblage laisse forcement entre un peu d'eau surtout si vous filez a vive allure sur sol mouillé. Perso je m'en fiche car ici il ne pleut quasi jamais. Mais si vous habitez en France, ne la sortez pas par jour de pluie, ou alors essayez d'améliorer l'isolation de la trottinette (je pense que ce n'est pas bien compliqué en bouchant les entrees de cable ou en ajoutant une boite hermétique pour y mettre tous les connecteurs et fils. Conclusion: Je suis vraiment content de cette trottinette électrique. C'est maniable, ca donne pas mal de sensations, et la tenue de route est bonne. Le confort est au rendez-vous, ayant poussé l'engin en faisant plusieurs saut de dos d'âne à vive allure, c'est vraiment pas mal. Et vu le prix, je n'ai pas l'impression pour le moment d'avoir fait une mauvaise affaire. Le seul problème que j'ai rencontré c'était qu'elle refusait de se recharger au debut. J'ai du remonter le plateau et j'ai just renfoncé une fiche mal connectée. Ah et puis je n'ai toujours pas de manuel utilisateur. Hormis ces quelques petits désagréments, je suis ravi de ce nouveau jouet. TNE Creator Plus La fiche technique: - Batterie 60V 36Ah - Double moteur brushless de 1800W chacun (soit 3600W au total) - Pneus tout terrain de 11 pouce avec chambre a air. - Freins hydrauliques a huile avant et arrière - Vitesse max annoncée : 70 à 90km/h - Autonomie annoncée : 120km max - Poids : Entre 50 et 53kg - Taille : 1,38cm de long Prix de la configuration : 1350 USD Mes options: - Porte telephone - 2 roues tout terrain de rechange supplémentaires - Une sacoche - Les feux clignotants - Chargeur rapide Qualité d'assemblage et finition La trottinette arrive deja quasiment assemblée. Il n'y a que le guidon à fixer (juste 4 vis à mettre). L'assemblage semble sérieux, pas de jeu sur les vis de fixation, la trottinette est massive et vraiment lourde. Elle ne rentrera pas dans tous les coffres de voiture meme une fois pliée, J'ai un 4x4 et je peux vous dire que j'ai du baisser les sieges de la deuxième rangée pour pouvoir l'installer dedans. Quand au poids, vous risquez de vous faire mal au dos a chaque fois que vous essayerez de la soulever. Porter 53kg a bout de bras... J'en ai sué pour la mettre dans le coffre de ma voiture. Pour ce qui est de la robustesse, ça a l'air vraiment costaud. Tout est énorme, meme le plateau est tres large compare au Q4 V4. Les lumières sont sympa, il y a deux lasers qui pointent vers la bas et tracent deux lignes rouge derriere la trottinette. Les lumières sont puissantes et vous êtes largement visible la nuit. Juste un petit problème de bruit de claquement métallique sur la roue avant. J'ai beau regarder, je ne vois pas d'où ça provient. J'ai l'impression que c'est a l'intérieur du moteur, ce ne fait du bruit que lorsque je freine ou lorsque je suis a basse vitesse. Il va falloir que regarde d'un peu plus près ce problème. La TNE Creator Plus La Creator Plus et la Q4 V4 alignées Difference de taille du plateau Il y a une sacrée difference de taille entre la Creator Plus et la Q4 V4... Je trouvais deja la Q4 V4 lourde et imposante, mais comparée a la Creator Plus c'est presque David et Goliath. J'espère au moins que cette différence va également se voir sur les performances... Performances et confort Le constructeur annonce une vitesse de pointe entre 70km/h et 90km/h... Cet écart me semble quand meme étrange. D'habitude, les vitesses de pointes sont annoncées dans une fourchette de 5km/h, mais la c'est carrément le grand écart. 68,2km/h en vitesse de pointe pour le Creator Plus Apres avoir essaye la Q4 V4, j'enfourche donc la Creator Plus et je commence a appuyer sur la gâchette d'acceleration, en me mettant d'abord sur le mode 1 avec le mode Dual Motor enclenché. Et là, je me suis pris une sacrée acceleration. Les pneus crissent, et la trottinette vous fait atteindre les 35km/h en un rien de temps. Il y a une sacrée difference entre les deux trottinettes. Je passe en mode 2, puis mode 3, je vois que le cadran m'affiche 73km/h... Je decide donc de mesurer la vitesse réelle via Speedometer. En réalité, je monte à 68,2km/h. Ce n'est pas mal mais c'est en dessous de la fourchette basse annoncée par le constructeur... Je referai des essais sur une plus longue ligne droite car sur 350m de ligne droite c'est un peu juste pour juger, mais je ne pense pas aller beaucoup plus vite. Donc max, je pense atteindre les 70km/h, ce qui est en ligne avec les info de TNE mais c'est la fourchette basse. J'espérais plutôt atteindre les 80/90km heure. De ce cote là je suis un peu déçu. Quand au confort de conduite, lorsque vous lâchez la gâchette d'acceleration la trottinette se met a vibrer, il y a un manque clair de stabilité. Je pense que c'est dû aux pneus tout terrains. Elles sont un peu bruyantes, et donne une impression globale de manque d'accroche sur route. En meme temps, elles ne sont pas vraiment faite pour le bitume. J'ai eu l'occasion de la tester sur piste, là elle sont tres bien, elle accrochent mais sur ce genre de terrain accidenté, n'espérez pas pousser l'engin a fond, sinon c'est l'accident assuré. La Creator Plus est équipée de deux amortisseurs, un avant et un arrière. TNE a installe des amortisseurs réglables a huile. Ce sont des amortisseurs généralement utilisés sur des VTT de compétition. Probablement que sur un vélo c'est genial, mais sur un monstre qui fait ce poids, ils n'ont pas le choix que d'opter pour ce genre de gros amortisseur. J'ai également fait des sauts en passant sur des dos d'âne a plus de 45km/h et ca passe sans problème. En revanche, par rapport au Q4 V4, vous sentez la lourdeur de la trottinette a l'atterrissage... Je pense qu'une pair d'amortisseur en plus aurait été bien mieux. Mais la je suis un peu tatillon... Sur le Creator Plus, le plateau est bien plus haut que sur la Q4 V4, normal, c'est pour mieux passer en terrain accidenté. Sur route, le centre de gravite est plus haut donc vous faite plus attention dans les virages, d'autant que les pneus tout terrains vous donnent moins d'accroche. Frein hydraulique et amortisseur avant du Creator Plus Freinage Les freins d'origine, sont tres bons (frein hydraulique). Ils sont sensible mais pas trop, et pour ce genre de bête, il faut de tres bons freins. Le poids ainsi que la vitesse supérieurs a la Q4 V4 ne permettent pas des performances de freinage aussi bonnes mais c'est tout de meme acceptable. Encore une fois, il faut anticiper le freinage et surtout bien se pencher en arrière. Sur les deux trottinettes, si vous freinez trop brusquement, il y a des chances que vous passiez par dessus le guidon. Frein et amortisseur arrière du Creator Plus Batterie et autonomie Je n'ai pas encore assez de recul sur le Creator Plus pour ce qui est de la recharge complete. Mais après 38km, l'écran digital m'affiche toujours une batterie pleine. J'ai quand meme lancé une recharge avec leur fast charger, et ca lui a mis presque 2 heure pour recharger complètement. Au niveau de l'isolation du plateau, je pense que c'est la meme chose que pour la Q4 V4, je ne me risquerais pas a l'utiliser sous la pluie... Lorsque j'aurais le temps de vider d'avantage la batterie, je mettrais a jour mon post. En tout cas TNE annonce 120km max. Vu ce que m'affiche l'écran après presque 40km, je pense qu'on ne sera pas loin. Et surtout après ce que j'ai pu voir sur la Q4 V4, je pense qu'en effet l'autonomie annoncée doit être assez vraie. Points forts : - Robustesse et design - Puissance énorme et acceleration monstre - Vitesse (bien que dans la fourchette basse des donnés constructeur) - Confort sur piste et terrains accidentés - Rapport qualité prix Points faibles : - Resistance a l'eau ? J'ai des doutes, je ne pense pas qu'elle soit hermétique - Vibrations a la deceleration - Confort de conduite sur route goudronnée (principalement dû au pneus) Conclusion : La Creator Plus en a dans le ventre, et ca se sent dès les premiers coups d'accélérateur. Cependant, ce n'est pas un engin qui se montrera sur sur route, je pense que chaussé de pneus route, ce serait different. En effet, l'accroche est moins bonne que sur la Q4 V4. Et au niveau du confort de conduite, ce n'est pas tout a fait ça. Ce qui me gene surtout ce sont ces vibrations a la deceleration qui créent un déséquilibre de la trottinette. Vous avez l'impression qu'elle va partir en vrille. Du coup, a grande vitesse, vous faites vraiment attention au freinage. Sur piste et terrain accidentés, en revanche, c'est l'inverse, la Creator Plus s'en sort bien mieux que la Q4 V4. vous pouvez rouler a allure plus soutenu sans toutefois titiller la vitesse de pointe. Les amortisseurs font leur travail correctement et vous sentez que c'est bien pour ce genre de terrain que cette trottinette est faite. Q4 V4 ou Creator Plus ? Tout depend de ce que vous voulez en faire. Si c'est pour de la ville, la Q4 V4 est le choix qui s'impose. Vivace, puissante, et confortable a conduire avec de très bonnes accelerations... Si vous habitez en campagne, et que vous faite du mix de route et sentiers, la Creator Plus est la meilleure option. Ensuite, si vous souhaitez faire que de la route mais avoir beaucoup de puissance, voyez avec TNE s'ils peuvent chausser la Creator Plus avec des pneus route. Dans ce cas là vous avez un excellent combo pour de longues routes et de longues distances. Mais la encore, ca ne vaut que si vous n'êtes pas dans la ville, car avec le trafique, la Q4 V4 se montrera plus maniable. Ensuite TNE propose également la Q4 V6, une Q4 survitaminee de 3200W 60V... En revanche sur les photos je vois qu'ils chaussent la Q4 V6 avec des pneus tout terrain... Il faudrait monter des pneus route avec et ce serait le combo ideal. Quand a TNE, ils ont été rapide a m'expédier mes deux trottinettes, (ca a mis 8 jours en envoi express par avion). Le cout de livraison était de 750 USD au total (pour les deux trottinettes en meme temps). Ils font de la livraison porte a porte, donc ils se chargent des formalités de douane et administratives. Maintenant, je trouve leur service après vente léger. Je leur ai demander de m'envoyer par e-mail la doc des trottinettes, et ils font lettre morte depuis ce matin alors que je sais qu'ils ont lu mes messages via le chat. Je pense donc que meme si trottinettes sont garanties 1 an, il va être difficile de jouer sur la garantie. Vous pouvez chercher un revendeur local mais alors ca vous coutera beaucoup plus cher... L'ecran d'affichage de la Creator Plus La Creator Plus feux allumés
  2. Roue LD5 EN ACTION

    J'ai filmé sur une courte distance avec une camera stabilisé fixé au deck la roue LD5 sur différents types de revêtement lisse, pavés, plaque métalliques,on voit bien la LD5 coller au sol 1)une photo du mode opératoire 2) la video
  3. Bonsoir @Fredo@Asgar@G2Bobo@Jeff08 @zalex@Chekdan@andy@Charlie LDC et@ETC voila comme je l'avais dit hier batterie interne et externe chargées à bloc je suis parti sur un profil à peut prés régulier en pente quasi permanent et avec de beaux dénivelé sur la fin durant le test Vitesse L3 et les P1,P2,P3 off poids total avec la trott et la bat externe 100kg ,roue gomme dur etwow+ FAT ( ma roue aliexpress attend un pneu) j'ai donc fait 12km d'un trait en vitesse L3 tout le temps puis la batterie n'étant pas épuisée j'ai fait plusieurs allé et retour entre le km12 et 6 ( voir sur la pj ou le site open runner parcours sevy13 en visualisation) jusqu'a atteindre 10% et 27.8km compteur ce qui doit faire 24km approximativement. là j'ai enclenché ma bat externe et pris le chemin du retour en L2. sur load runner à patir du Km 6 c'est de la route ouverte mais très calme vous pouvez voir le parcours aussi sur google earth Mon constat 1) j'ai été étonné par la constance de la motricité et du couple jusqu'a 20 % de capacité, ensuite surtout sur ce parcours on sent bien l'effondrement ,mais sur du plat elle repart. la vitesse de 20km/h à toujours été atteinte et conservé au max des possibilité de l'itinéraire. 2) je n'ai pas constaté d’échauffement anormal (roue avant, compartiment bat,contrôleur) 3) si le compteur odo est faux, le compteur de vitesse à l'air lui de permettre de dépasser la vitesse choisie : en effet affichage compteur 20 km/h panneaux radar fixe me donne 23 kmh : ou j'ai loupé quelque chose dans les réglages ou j'ai un truc qui ne fonctionne pas car p3 off c'est limitation,il me semble voila bon dimanche et bon ride demain à Marseille c'est la journée du vélo je publierai quelque vidéo si il y a des passages intéressant runeco.xlsx
  4. Premier essai de nos trotts .. Arrivé au bord de mer , excité comme un gosse , je sort la trot de mon épouse , qui part faire les premiers tours de roues , je déplie la mienne appuie sur power et la !… E1 pas de propulsion .. glups ! Apres un moment de désarroi je regarde la notice , contactez le SAV !… Je me dis ce n’est pas possible ou ai-je lu cette panne ? Je refais toutes les config P .. L .. aucun effet … Ben bien sur lu quelque part dans le forum , vérifier la connection de la prise moteur à gauche du cadre . Mal enclenchée , je la repositionne , et miracle çà marche OUF ! Nous sommes sur le bord de mer au niveau de l’embouchure du Loup . La balade est super agréable nous faisons de stops fréquents pour les photos , les Canadairs écopent dans la baie en formation d e 3 , très dangereux mais pilotes exceptionnels il faut le rappeler . Merci a eux pour leur dévouement . Temps splendide , nombreux enfants qui jouent , cyclistes , rollers etc . On part vers st Laurent du Var . Petit test de vitesse , 35 pour moi et un chouia plus pour Astrid . On se balade ensuite sur la piste cyclable a un bon 20km/h et on se fait doubler par les vélos de course ,parfois en groupe de trois de front …tien une ETWOW qi nous double avec un petit ding ding ;-) Rappelons que la vitesse est limitée a 10km/h il n’y a pas que les trotteurs qui ne respectent pas les limites … Petit resto à port st Laurent . On teste les freins Kers et c’est vraiment d’une progressivité qui n’a plus rien à voir avec les modèles essayés a Nice en location ,la puissance non plus d'ailleurs! souple efficace et performant . Nous revenons ensuite pour nous glisser dans un chemin piétonnier le long du Loup superbe et calme .Ce n'est pas une moto de trial mais çà balade encore sur terre battue .. Fin de la balade; 10,5km au compteur et 50% de batterie restante pour moi et 90 % pour Astrid ! Nous ne sommes pas égaux devant le poids ! ( soit une autonomie théorique pour moi de 20km ce qui est bien ) il a falloir que j'upgrade ma capacité batterie …pour la suive . Essai de grimpette au port , un peu en retrait par rapport aux annonces , une pente mesurée a 9° je monte limite mes 90 kilogs .. Astrid monte sans sourciller .. Bilan très positif pour nous deux , grand sourire au retour et sensation de liberté confirmée ! Bon au niveau qualité les sacs chinois c’est pas çà .. tissus pas assez résistant et coutures a coté des sanglettes !… une belle balade d'inauguration
  5. http://www.cdiscount.com/le-sport/velos-tandem-tricycle-monocycle-remorque-casque/bluetooth-verrou-intelligent-verrouillage-de-chain/f-121192412-auc0889251221118.html On ne rentre pas partout avec sa trottinette électrique, notamment dans les petites supérettes de centre ville. C'est pour cette utilisation particulière que je me suis mis en quête d'un système antivol qui me rassure sans m'encombrer. Le U aurait été la meilleure solution, mais trop grand et espacé, il ne convient pas pour ce hardware qui n'a pas été pensé pour être protégé du vol, ce qui est un point faible. Les menottes auraient pu le faire mais elles sont lourdes, bruyantes, vulnérables et peu ergonomiques. Au final, j'ai jeté mon dévolu sur le "smartlock", un câble (existe en version chaîne et code 4 digits direct) à alarme connecté, piloté par bluetooth et smartphone. Le but : me passer de clé, ajouter une alerte sonore pour faire peur et dissuader le voleur, et rappliquer vite fait pour le poursuivre et le coincer... (un scooter, plus une dizaine de vélos chourrés à mon passif...) Pas cher mais fonctionnel Comme j'étais pressé et voulais une garantie sait-on jamais, je l'ai commandé en France pour une trentaine d'euros, alors qu'il vaut trois fois moins cher depuis la Chine. L'initialisation et le paramétrage (mise en place d'un code personnel : si vous perdez l'usage de votre smartphone, tout autre équipé de l'appli pourra commander le lock, avec votre code secret = gros avantage par rapport aux clés perdables ou endommageables) se sont passés sans anicroches, conformément à la notice couleur en anglais. 3 piles AAA sont requises (bien moins chères que les 6xLR44 courantes pour ce type de device), mais elles tiennent très longtemps et l'on connaît parfaitement leur état via l'appli qui vous alerte en cas de niveau bas. L'appli, il y en 3 au choix (des clones en fait) à installer sur son smartphone (android pour ma part, je ne sais pas pour l'Iphone) depuis le google play : SLBLOCK, LEEKGO, NULOCK. Ma préférence va à la version "Nulock", car elle semble mieux finie (pas de bouton exit mais pas, ou moins, d'interférences douteuses et résiduelles avec le bluetooth d'un autre périphérique comme un casque audio par exemple). L'ergonomie est très bien pensée car elle est orientée écononomie max d'énergie et de procédures. Il y a le mode manuel où vous décidez vous-même de verrouiller et déverrouiller à volonté le cadenas. Il y a le mode auto que j'ai adopté et que je recommande : il reconnaît la présence de l'appli dans son rayon de réception (10-15m en champ ouvert), et ouvre automatiquement le cadenas considérant que le propriétaire est à proximité. Si le propriétaire s'éloigne et sort des 10-15m, il perd le signal et se verrouille tout seul, jusqu'au retour du smartphone et de sa connexion bluetooth. Un raccourci rapide, sans re-entrer dans l'interface de l'appli et pour réduire à zéro ce rayon de couverture des 10-15m trop grande parfois, consiste à activer/désactiver son bluetooth à l'envi, pour armer-désarmer instantanément le lock et l'alarme. A l'usage : fondamentaux : - comprendre que le bluetooth alarme ne s'active/ne consommme des piles, que si on l'arme, en appuyant sur le bouton central du boîtier - autrement dit, tant qu'on n'a pas appuyé sur ce bouton central, rien ne se passera, le cadenas sera inerte et ouvrable bien que refermable (le bouton pression dur le côté permet de bloquer débloquer manuellement le câble à tout moment) - quand on appuie sur le bouton central, un servo moteur condamne le lock (petit bruit de gâche électrique) et le radar blutooth est actif (les piles consomment) : la led boitier clignote en rouge puis s'éteint. Vous ne pouvez plus ouvrir le lock via le bouton pressoir latéral bloqué, au risque de déclencher les décibels. L'antivol est en place et effectif. - seul le passage en couleur bleue de la led du boîtier et/ou le statut de l'application marquant le device comme unlocked, pourront faire que le câble sera éjectable de son cadenas et vous pourrez alors décrocher l'antivol de votre monture, pour le ranger (sans appuyer sur le bouton lock à peine de le réarmer). - par conséquent le seul véritable point à comprendre et considérer, est ce bouton central de boîtier : tant qu'on n'y touche pas tout est et reste inerte, dès qu'on appuie une fois dessus, le système s'est mis en branle, et il faudra une séquence blutooth désactivation, manuel ou auto, pour revenir à l'état inerte de stockage. - le smartphone ne sert donc qu'une fois, pour déverrouiller en envoyant un signal de présence buetooth (avec le bon code) ; toutes les autres opérations se font à la main (accrochage, décrochage), rapidement, directement, à la main. modus operandi préconisé : - je paramètre une fois pour toutes l'appli de gestion sur mon smartphone avec mon code perso, mon appellation perso, et toutes options activées dont le mode vibration et surtout auto-unlock - je m'assure que le cadenas est désengageable-engageable à vide via le bouton pressoir latéral, je désactive le bluetooth de mon smartphone que je range dans ma poche, je ne ne touche pas au bouton central. - arrivé sur site, je procède à l'enroulement de mon cadenas inerte et à son attachement à un ancrage fixe. - je recouvre de ma paume le haut parleur (pour étouffer les deux bips à venir) et presse sur le bouton central avec l'index de la main libre. - deux bips se font entendre et la led clignote en rouge : le cadenas vient de se verrouiller et de se mettre en alerte. - je m'assure (prudemment, sans faire bouger le boîtier sous peine de déclencher l'alarme de vibrations, semonce = 1bip = 3secondes pour se calmer sinon vacarme) que le bouton latéral ne s'enfonce plus, signe que le câble est désormais verrouillé. - je m'en vais faire ce que j'ai à faire (si j'entends une alarme, je reviens dare dare vérifier ; pour couper l'alarme, il suffit de reconnecter en bluetooth avec elle, depuis l'appli de mon smartphone). - je reviens récupérer ma monture - je prends mon smartphone et ouvre l'appli de gestion ; celle-ci me demande si elle peut activer le bluetooth, je clique ok. - dès que le cadenas "renifle" le bluetooth de l'appli, il ouvre la gâche (led passant au bleu) qui rend éjectable le câble. - presser le bouton latéral pour désengager le câble (et mettre définitivement sur off, la fonction radar bluetooth en veille du boîtier rendu ainsi inerte : préservation des piles) - libérer votre monture - réengager le câble pour le transport de retour et le stockage, et surtout ne pas réappuyer sur le bouton central qui va réarmer l'alarme (et pomper inutilement les piles) si vous avez coupé le bluetooth de votre smartphone entretemps (si il est resté allumé, l'effet de proximité jouera : pas d'alerte sonore assourdissante). Si vous appuyez par inadvertance sur le bouton central, il faut désarmer le lock via Bluetooth avant désengager le câble et de le réengager ou pas : ne pas le réengager dans le lock, empêche l'activation du bouton central (bon à savoir pour les étourdis : on peut donc le laisser tel quel, pendouillant hors de son logement, on est sûr que le système est inerte). - penser à sortir définitivement de l'appli, via un arrêt forcé par un gestionnaire de programmes de votre smartphone (ou un redémarrage reset). Pas protecteur mais alerteur Le filin acier de diamètre 80mm longueur 80cm (il faut l'enrouler autour du contrôleur pour empêcher tout mou) ne résistera pas à un coupe-câble. L'alarme est hyper hyper forte et stridente (quasi au-delà du seuil de la douleur : pour vos tests, mettez-là sous un coussin ou pressez le haut parleur fort avec votre paume, sinon danger irréversible pour votre audition). Elle se déclenche de suite, si le câble est sectionné ou le boîtier endommagé ; 3s après un bip de semonce si notablement bougée et secouée (détection des vibrations). Elle dure une trentaine de secondes puis repart pour un tour (?) : pas testé par égard à mes oreilles et pour préserver les piles. Bref, elle fait le job et constitue un véritable plus qui a de quoi surprendre et décontenancer le plus chevronné des voleurs. Pas invulnérable mais fera l'affaire Le coup de la paume ou du coussin sur le haut-parleur, induit un point faible au système, à améliorer de mon point de vue. Néanmoins, le trouble, le stress et le dérangement seront significatifs pour un voleur lambda, surtout si vous parquer votre troot à proximité d'un vigile, ou dans une zone très fréquentée. Faute de mobiliser de bons samaritains, le bruit attirera l'attention et les regards, ce qui n'est jamais du goût des malfaiteurs. On mutiplie ainsi les chances de faire capoter une tentative de vol. Welcome donc la torture des 110 décibels pour les oreilles. En résumé : Pros l'association câble/alarme renforce la dissuasion et autorise une seconde chance pour réagir à temps en cas de larcin piles AAA bon marché et universelles, indicateur fiable de remplacement ergonomie bien pensée, facilité et rapidité d'emploi (mieux qu'un système classique à clé) léger et assez compact bluetooth very low consumption plus besoin de clés ni de contorsions pour verrouiller-déverrouiller son antivol Cons boitier plastique cheap câble peu résistant à la coupure (déclenchement sirène, annoncé et non vérifié en ce cas, tout comme en cas de bris ou de forçage du boîtier, forcément) étanchéité présente (couvercle silicone souple logement piles) mais douteuse (nombreux orifices) apprentissage d'une nouvelle procédure teckkie appli incomplète et envahissante (pas de bouton exit, tendance à fonctionner tout le temps en arrière-plan une fois enclenchée, invisible sur le listing des devices connectés, parasitage possible avec d'autres utiisations bluetooth comme écouter de la musique sans fil) haut parleur unique étouffable par pression bips d'armement forts, attirant l'attention bouton central en plastique mince peu durable Améliorations compacter et blinder davantage support de transport dédié transposer à un U étroit et long multiplier les évent/haut parleurs pour empêcher leur recouvrement intégral améliorer l'appli (exit et status) associer gaz, bang, tht et flash, pour la stupeur et la rétorsion des nuisibles les plus motivés Conclusion : Ce smartlock est une alternative intéressante aux menottes et au U (le kryptonite Mini Messenger Plus à double anse conviendrait, mais il est décevant en taille et marge d'accroche, sans compter une absence d'accessoire de portage dédié), supérieure en tout cas au simple antivol à câble classique et symbolique, d'autant qu'il reste léger, compact et pas cher... Juste une procédure à intégrer pour en comprendre les subtilités, et il fait le job, en espérant ne pas avoir à le vérifier un jour. A voir dans la durée et les intempéries...
  6. Je suis/j’étais débutant en trottinette : j’ai pu me faire la main sur deux modèles tour à tour, une Etwow « booster plus » dernière -née, qui constituait mon premier choix, mais que j’ai dû troquer contre une « super booster », son ancêtre en quelque sorte, à cause d’un défaut de batterie rédhibitoire. Voici un tableau comparatif (encore en ébauche et un peu désordonné : désolé), en guise de reporting perso, après un peu plus de 150 km au compteur (certains défauts importants et récurrents, ne sont pas répertoriés, car je ne les ai, pour l‘heure, ni expérimentés ni ressentis)... Pilote : 89kg, 1m83 Conditions : ville dense, plate avec mini côtes et collines 15%+, plein été. Résumé · Booster Plus (825-949 Eur) Pros : confort, maniabilité, fluidité, freinage, look, couple, roues anti-crevaison Cons : première accélération bridée, courte autonomie, freinage inefficient à petite vitesse, consommation accrue, batterie faiblarde. Série S2 : solidité relative, paramètres utilisateur insuffisants, pas d’antivol, éclairage avant et avertisseur faibles, étanchéité à revoir et à faire, garde boue arrière inefficace, bruits parasites amortisseur arrière, goupilles poignées qui ressortent, deux hauteurs de guidon seulement, divers jeux et fragilités, roue arrière tendre voilée et possiblement défectueuse (bullée ou fissurée en interne)… · Super Booster (995-1190 Eur) Pros : autonomie, vitesse max, compacte et équilibrée (motorisation furtive), roues anti-crevaison Cons : nervosité impossible à maîtriser, freinage impossible à doser, insuffisant et aléatoire notamment à grande vitesse, led arrière et mode éclairage auto non désactivables, paramètres utilisateurs insuffisants et difficile d’accès. Série S2 : idem ci-dessus… Conclusion : si la Booster Plus corrige et améliore sensiblement la plupart des défauts de la Superbooster (instabilité accélérateur, freinage aléatoire et insuffisant, …), les deux partageant dorénavant le même dernier châssis à la position de conduite améliorée, elle en crée d’autres : accélération primaire molle et bridée, autonomie insuffisante (19 km en moyenne en conditions réelles, contre 25 km+ pour la superbooster), menus paramétrages incomplets. Sans doute prisonnière de ses brevets et de ses stocks de pièces, cette dernière mouture, pas si nouvelle et innovante que cela, ne se départit pas des manques, fragilités, défauts et tares historiques de la série S2 (casses, jeux, bruits parasites, visserie, maintenance, ...). Dommage de devoir choisir au final sans pouvoir les concilier, entre agrément de conduite (b+) et autonomie (sb). A noter que la b+ est plus coupleuse (+1 à +3 km/h de plus que la sb dans les côtes) mais reste désespérément un veau au démarrage, tandis que la sb est plus véloce en pointe (non bridée à 30km/h y compris en descente comme la b+), et plus réactive (ce n‘est pas un foudre de guerre non plus, compte-tenu de mon poids, mais ce petit boost de puissance sans latence, s'avère bien salutaire) départ arrêté (excepté à la reprise au sommet d’une côte, où la b+ semble pour le coup moins essoufflée et réaccélère les doigts dans le nez). Son instabilité stressante et dangereuse à petite et moyenne allure, ainsi que son freinage "tout ou rien" parfois désastreux, sont néanmoins à considérer, rapport au sentiment inverse de confort et de sécurité qu’apporte globalement la b+ dans ces deux domaines. La trottinette électrique idéale, zéro défaut, 100% qualités, n’existe donc pas à ce jour : selon vos critères et priorités, il vous faudra faire des choix, des concessions et des compromis. Si vous vous orientez vers cet achat, achetez aussi le sav de proximité qui va avec, sinon attendez-vous à des problèmes de maintenance plus ou moins pénibles… En vrac : Item Booster Plus Super Booster Idéal Commentaires accélération Mauvaise dans un premier temps (bridée et donc dangereuse en situation d’urgence) Tout juste bonne (un grand gabarit amortit l’impulsion de départ) mais appréciable (pour se sortir d’une situation chaude) Bouton boost pour profiter momentanément du maximum de puissance autorisé (traversées de voies dans le trafic, dépassements rapides) C’est un défaut de la plus et une qualité de la super Linéaire douce et agréable : bien en ville et sur trottoir encombré. Avion de ligne/berline passe-partout. Facile en prendre en main pour débutant, ennuyeuse et lente au décollage pour pilote confirmé. Folle, énervante, dangereuse : un calvaire sur trottoir et sur chaussée encombrés. Avion de chasse/formule 1 pour autoroute exclusivement. Impossible à contrôler avec précision et constance, même pour pilote chevronné. Courbe programmable selon préférence utilisateur Il faudrait remplacer ou re-calibrer les manettes et/ou le circuit analogique qui traduit leur amplitude en paliers électriques, pas assez discriminés. couple Plutôt bon mais soupçon de consommation d’énergie accrue Pas terrible mais suffisant tout de même Bon et économe en watts C’est un petit défaut de la super et une qualité de la plus côte 15-25% 15-20% 30% Bon test de vérité pour comparer (départ arrêté / départ lancé) moteur 350-500W ? « gnooo » avant 350-500W « gniiii » avant 500-1000W silencieux arrière Nonobstant robuste et durable (sauf la gomme à changer on ne sait trop quand) et pouvant encaisser 1500W paraît-il… freinage Efficace et progressif, sauf à petite vitesse (quasi nul) Pas de progressivité, aléatoire et dangereux à grande vitesse, relativement efficace à petite vitesse Efficace et progressif à toutes vitesses Frein d’urgence (bloqueur de roue arrière) à main Un imprévu (une portière qui s’ouvre, un gamin qui traverse), et c’est l’accident grave à coup sûr à 30 km/h autonomie 20-25km : inuffisante 19 km dans le réel 25-30 km : bien mais devrait pouvoir mieux faire 30 km minimum. 30 km en une heure (30km/h), telle est la barre symbolique à assurer et dépasser pour devenir la reine des vae urbains batterie Lipo : fragile et peu durable Li ion : durable mais lourde Informations incomplètes et vices cachés possibles Remplaçable mais à caler Une galère à remplacer Rack batteries 160Ah amovibles Pour voyager par avion et mieux gérer ses réserves chargeur 2-3 heures Risque étincelle diminué 6 heures : trop long Risque étincelle prégnant Programme entretien et stockage batterie à 60% capacité Eléments très cheaps (chauffe, surconsommation) Solidité générale et finition Bien sauf boulons et vis mal fixés sortie usine Boulons et vis bien fixés, mais sujets à caution (historique de casses), plus rigide et peinture plus fragile que la b+ Contrôle qualité iso 9001 Made in China fiabilité Quelques déchets de première série Eprouvée quoique améliorable (vieille conception qui fait son âge) Légendaire (on en est loin) Design peu évolutif, prisonnier des brevets. Mini véhicule soumis à de fortes contraintes. Affichage et paramétrages Lisibles et relativement faciles quoique incomplets LCD monochrome dépassé, réglages galères et incomplets App ready (usb bluetooth) Manuels obsolètes et incomplets Conception analogique avec ses défauts anachroniques éclairage débrayable Tout le temps activé Dépassé, inefficace et difficile à changer Dépassé, inefficace et difficile à changer Modules led clipsables Cree T6 maintenance Difficile et pénible Difficile et pénible Il faut penser éléments modulaires séparés, accessibles, connectables et amovibles (changement instantané) étanchéité Améliorée mais insuffisante Ex : - les deux orifices frontaux du boîtier afficheur, exposent la carte électronique PCB directement aux intempéries. - le couvercle du logement batterie arrière exposé aux projections, n’est pas jointé ni jointable à cause d’un train arrière trop difficile à démonter-remonter - le capuchon de l'embase chargeur tient mal en place et est monté à l'envers Faible et à faire Idem 100% "marine" étanche IP54 limite pub mensongère Garde boue arr non corrigé Orifices avant buzzer PCB perméables Garde boue arr qui salit Orifices avant buzzer PCB perméables Barde boue qui garde propre Suspension avant Dure mais sujette à torsion Correcte mais sujette à torsion Suspension arrière Molle et fait du bruit Correcte (à reserrer *) mais peut faire du bruit * Attention au resserrage du boulon qui peut entraîner la destruction d'une pièce essentielle au système, de nature et conception assez fragile ; il vaut mieux intercaler des rondelles 8 mm pour "durcir" l'amorti, plutôt que de visser ce boulon piégeux. Roue arrière Gomme pleine tendre anticrevaison Voilée, peu roulante. Gomme pleine tendre anticrevaison Voilée, un peu trop tendre (pour les grands gabarits), peu roulante, fait du bruit , fait consommer, fait diminuer la vitesse de pointe et le rendement en montée A la fois rouleuse, grip, durable et amortissante : double densité, frein mini v brake compatible . Dureté référencée et choisissable par l'utilisateur. Pas de repère d’usure et de carnet d’entretien pour savoir quand les changer (risque de déchaussage dangereux de la vieille gomme en roulant). 8 pouces 200mm, semble un minimum pour le confort, la tenue et les perfs. Avertisseur sonore Faible et bips énervants Faible et bips énervants Sonnette spurcycle et coupure optionnelle des bips Ergonomie récapitulative Position de conduite confortable Drop (différence de hauteur entre deck avant et arrière) assez prononcé en charge (peut créer des tensions au mollet arrière) Idem (avec le nouvel angle de colonne de direction) Drop : idem. Seulement deux hauteurs de guidons permises idem Bonne grosseur, forme, grip, confort et taille des poignées. Néanmoins : Goupilles métal qui ressortent et font mal Jeu perceptible et dérangeant Démontage-remontage non aisé Crainte fragilité tubes plastiques Peu ou pas de place pour des accessoires (sonnette, porte smartphone, frein manuel) idem Position pliée portée branlante, poignée indispensable, mode trolley sur une seule roue idem Bips énervants non mutables idem Pas de porte accessoires ni bagages idem Limite la polyvalence de ce véhicule. Sac de transport officiel lourd, volumineux et cher (pas de housse légère, compactable et rapide) idem Housse kway mode trolley (ouvertures rabattables poignées et roue moteur) Obligatoire en transport intermodal long (bus, train). Pas de prise usb idem Pédale de repliage non protégée (déclenchement intempestif et fatal en action) idem Capuchon protège embase chargeur, fragile et monté à l’envers idem Maintenance absconse et difficile voire pénible idem Changements de pièces et composants modulaires Pas de système antivol intégré ou intégrable idem Menus et paramètres utilisateurs incomplets et pas intuitifs Idem en pire Câbles névralgiques apparents et arrachables Un anneau passe câble néanmoins pour minimiser le déport sur le boulon supérieur gauche. Fils électriques train arrière baladeurs. Serflex de maintien central sur ressort mobile. idem Pas d'anneau passe-câble. Fils électrique train arrière grossièrement fixés au silicone. Serflex de maintien central sur ressort mobile. Câbles cachés, rangés, fixés et protégés Batterie non amovible et non additionnelle Idem et galère à changer Batterie interchangeable et additionnable (extension autonomie) Interdit de soute en avion idem Passer à un format 160 wh interchangeable et modulable tel les outils électroportatifs Pas de rétroviseur, ni de feu clignotant idem Pas de freinage d’urgence idem LE gros point faible sécuritaire. LCD couleur agréable quoique petit et limité en informations LCD monochrome peu lisible et limité en informations Un smartphone 5-7 pouces serait plus indiqué et polyvalent Pas de béquille idem Une mini béquille qui serve aussi de système de frein d’urgence (par frottement sol) Le design de mi pliage originel (brevet !?) est instable et raye la peinture et les sols Pas de manuel à jour ni de carnet d’entretien, ni de certificat numéro de série (à coupler avec un PIN antivol) idem A l’instar des smartphones. Pas de contrôle qualité iso 9001 idem Pièces névralgiques (sujettes aux contraintes de charge et de fatigue) à certifier par labos et fournisseurs. D’où historique de casse et de déboires usagers, impressionnant. Pas de caractéristiques-données constructeur fiables idem Notamment au plan de l’autonomie : informations tronquées ou censurées, limite publicité trompeuse. Autotests et codes erreurs très limités aucun Mémorisation exportable des mesures système, pour historique et prévisionnel maintenance Traction et freinage moteur avant, moins confortables et efficients que si ils étaient sur la roue arrière idem Propulsion et freinage moteur arrière, frein avant/arrière manuel Frein moteur progressif et efficace mais insuffisant à faible vitesse Frein non dosable, aléatoirement insuffisant à haute vitesse, mais relativement efficient à petite. Frein moteur efficace et dosé sur toute la décélération. Courbes paramétrables aux choix de l’utilisateur. Agrément de conduite confortable et sécure, excepté un manque de pêche patent et contraint, au démarrage. Pilotage chaotique, stressant, dangereux et inconfortable, à petite et moyenne vitesse. Accélérateur véritablement proportionnel à l’action de la gâchette utilisateur. Bouton «instant boost 110% » Circuits et courbes paramétrables numériques. Régulateur de vitesse efficace mais non signalé (signal audible et afficheur) donc traître et dangereux en mode automatique (activation subreptice). Limiteur de vitesse limité à 3 vitesses hautes au lieu de 5 (+2 basses) sur la notice. Non affiché. Le limiteur broute manifestement à certaines vitesses. Modes censurés sur la notice officielle, difficiles à paramétrer et non affichés. Régulateur impossible sauf à vitesse max (gâchette et vitesse impossibles à stabiliser sauf en butée) Vitesses limites peu claires sur notices officieuses, et censurées sur notice officielle. Le limiteur broute à certaines vitesses qui sont un peu en dessous de celles qu'on attendrait. Un menu paramètres ergonomique et directement activable : au moins, 2-3 boutons dédiés dont un cyclique (V1max, V2max, …/Vfull/boost/Vmem) avec affichage du mode et son d’alerte d’activation mutable. A l’instar d’un bouton de commande de limiteur régulateur de voiture (ex : Renault). Jeux notables, grandissants et inquiétants dans la colonne de direction (mal vissée d’origine), plus accès malaisé à ses éléments internes. Un peu moindres du moins au début, mais apparaissant inéluctablement au fil du temps Renforcements permanents, sécurités anti dévissage, resserrages identifiables et accessibles. Cette colonne est LA pièce à consolider et à ménager au maximum, car elle reçoit un maximum de contraintes et est vitale à l’équilibre du pilote. Bon ratio proportions/poids/silhouette/compacité/emprise Idem en mieux (sauf la batterie, plus puissante, qui fait et rajoute son poids) Faudrait faire tenir le tout dans un volume de bagage de cabine aérien normalisé Difficile pour l’heure d’aller plus bas, sans sacrifier à la solidité, au confort et aux perfs Grip deck intégral, mais fragile et sujet à usure rapide sur les bords. Motif mal centré parfois. Grip central plus résistant, mais deck métal rainuré, possiblement glissant (pour les débutants) Grip intégral plaque/motif rayures polymère, plutôt que papier abrasif adhésif. Anti salissures. Couleurs pas forcément si variées et de très bon goût (ex : comme vert et blanc). Peinture sujette aux éclats et éraflures Pas de choix, et impression de reconditionnement hardware (croûte grise sur 1ère couche verte –invendue ? -). Peinture fragile et dégradable. La version « raw » alu d’origine serait à décliner en électrolyse plus foncée et nuancée. Se pose le problème du stock des pièces détachées couleur compatibles. Garde boue arrière de travers et ramenant de l’eau et des projections au mollet. Système de repliage-portage bancal laissant craindre une fragilité et un jeu grandissant à ce niveau. idem Garde boue aligné et efficace. Extension bavette 3dprint à clipser. Suspension crochet vrillante à redesigner. Cabochons réflecteurs latéraux protecteurs mais fragiles. Espace vide latéral propice à l’encrassement. Réflecteurs anti chocs (mous), avant blancs, latéraux oranges et arrière rouges (avec clignotants oranges gauche droite). Leds de signalisations personnalisables. Pas de multitool adapté fourni pour l’entretien. idem Jeu de clés essentielles pour le resserrage des visseries + kit (re)étanchéification complète.
  7. Bonjour, Premièrement il faut savoir que la quasi totalité des constructeurs de trottinettes annoncent des caractéristiques et capacités gonflés ( testé en milieu très loin de la réalité), ce qui implique que la plupart vont annoncer une autonomie par exemple de l'ordre de 25 ou 30 alors que c'est la moitié. Et ce, pour toutes les marques. Deuxièmement, il faut savoir que la trottinette airwheel z3 a une garantie et des techniciens qui semblent compétent (Expérience Cdiscount), malgré le fait qu'il n y ait pas d'entreprise Airwheel en France , à ma connaissance du moins. Moi on m'a rechangé la mienne par une neuve parce que les connecteurs était cassé lorsque j'ai essayé de les manipuler. Dernièrement, il faut savoir que la Airwheel z3 est la trottinette qui a le meilleur rapport qualité prix connu pour moi. Il existe de nombreuses trottinettes 3 fois plus cher avec à peine un tiers d'autonomie supplémentaire... Pour les personnes qui hésiteraient à acheter une Z3, et qui se posent toujours des questions, voici mon avis. Ma review concrète est la suivante: -> Autonomie que de 10 Km. Mais très correcte comparé à plusieurs autres trottinettes 3 fois plus cher ! -> Confortable, il parait que c'est plus confortable que les etwow... -> Pliable, mais perso j'aime bien la poter et la déplacer en position non pliée, par l'axe verticale de la trottinette. Je le fais dans les escaliers, très souvent. -> La vitesse de l'engin à batterie remplie diminue lorsque cette dernière diminue. Donc sentiment de grande vitesse au début et de ralenti aux derniers % de la batterie. -> Trottinette tape à l'oeil. Tout le monde va vous voir et votre trottinette d'un air curieux. -> Se recharge assez rapidement, je dirais 3H mais j'ai jamais compter. ( Voir même moins) -> Lorsque la batterie est chargée, le voyant du chargeur passe du rouge au vert ce qui est pratique lorsqu'on a pas l'application de la machine. -> Pour ce qui est du SAV, il n'y a pas de airwheel en France mais on peut très bien compter sur les techniciens du revendeur (Cdiscount...etc) -> Il manque une sonnette et un phare, deux choses qu'on peut ajouter soi même. -> Possède une entré USB sur la batterie pour recharger vos téléphones mais je l'ai jamais utilisé vu l'autonomie modeste mais correcte de l'engin. -> Application n'existe pas sur Windows phone, mais moi je fais sans, sans problème. -> Son point de gravité situé en avant permets de la faire pivoter sur place avec un geste très simple, il s'agit de la porter par son axe verticale, faire incliner le poids et en bas et légèrement dans la direction désirée, la trottinette pivote sur elle même. ( ceci s'apprend avec le temps, et est assez utile dans les ascenseurs de petites tailles par exemple) -> Sans batterie, la trottinette ne roule pas beaucoup, en comparaison aux trottinettes Décathlon par exemple qui descendront une pente plus rapidement que la Z3 non chargée. Mais ça roule quand même. -> Lorsque l'on branche les câbles de la trottinette, de la batterie à l'accélérateur, faire très attention avec les manips, parce que, une fois branché ils sont difficiles à séparer et si l'on force on peut les endommager. Donc bien lire le petit manuel et ne pas œuvrer au hasard. Voila j'ajouterais des choses si je remarque autre chose.
  8. Bien le bonjour à toute la communauté des wheelers , nous avons grand plaisir à annoncer que le premier prototype GOTWAY MONSTER 22 pouces à fouler le sol français se trouve en test chez URBAN360 [la couleur du prototype est magnifique -- ] Nous en profitons pour rappeler que URBAN360 Store applique une solution de sécurisation du port de charge des machines Gotway Nous n'avons pas encore testé la machine à ses pleines capacités mais le feeling se résume au terme suivant : puissance!! Le confort est également extrême, la Monster est une agréable surprise et surement l'aboutissement de plusieurs mois de travail coté Gotway L'énorme diamètre de la roue n'enlève rien à la maniabilité nécessaire pour se frayer un chemin parmi les obstacles et les passants, nous avons tourné quelques vidéos pour l'illustrer [1] : Premier tour parisien et français sous la canopée des Halles [2] Allez on frime un peu [3] 22 pouces, mais maniable! Nous vous attendons nombreux au 2 rue du cygne, Paris 1er pour venir chevaucher ce monstre de puissance destiné à devenir la nouvelle référence de la monoroue baroudeuse car nous avons la passion de la roue et sommes la pour la partager (NB : La Msuper 3 parait miniscule à coté ) Très bonne journée à vous de la part de l'équipe URBAN360 Store Précommandes ouvertes : - 1600Wh : https://store.urban360.com/produit/gotway-monster-22-mono-roue-electrique-1600wh/ - 2400Wh : https://store.urban360.com/produit/gotway-monster-22-mono-roue-electrique-2400wh/
  9. Bonjour à tous, j'ai acquis une Egret One S d'occasion en état quasi-neuve le mois dernier. Après une bonne centaine de kilomètres parcourus avec, je voulais vous faire partager mes impressions.Je l'ai acquise dans le cadre de mon déménagement à Paris pour un nouveau travail. Mon trajet est de 4,7 aller (Vincennes ==> Gambetta). Je mets entre 15 et 20 min contre 40 min en transports en commun. Elle se montre rapide, sûre et maniable au quotidien. Je roule sur la voie et sur les pistes cyclables (pas sur les trottoirs). Je ne l’utilise sous la pluie. Je ne vais pas faire durer le suspens: concernant l’autonomie, j’ai réalisé 2 tests aux résultats similaires. Je fais environ 17km GPS (20 km Egret) jusqu’à l’extinction de la trottinette (je pèse actuellement 80 kg, au régime depuis 3 mois ). Je précise que j’utilise la pleine vitesse quand le parcours me le permet. Mon test en ville et en Province ont montré des résultats similaires (en Province: pleine vitesse 80% du temps mais pas bcp d’arrêt ; à Paris: bcp de redémarrages entrecoupés de vitesses de pointe). J’aide la trottinette au démarrage de 2/3 bons coups de pieds. Rien de plus. Par rapport à certains d’entre vous, je suis donc satisfait de l’autonomie *** Ce que j’aime: - Sa vitesse de pointe: j’atteins sans difficulté les 37 km/h compteur Egret et 38 km/h en descente. Pour les descentes, j’ai l’impression que la vitesse est bridée par la vitesse de rotation max du moteur (aussi je n’ai jamais tester de descentes démentielles ) - Sa stabilité: les pneus sont relativement larges comme le guidon, ceci procure une bonne sensation de stabilité, comparé peut être à d’autres modèles (mon frère a une E-TWOW) - Sa gâchette d’accélération: elle permet de doser son allure, c’est n’est pas du ON/OFF, on peut se caler à 25km/h sans pb si on veut. - Son ergonomie: de la place pour les pieds, même avec de grandes chaussures de ville, 3 crans pour le guidon. On se sent à l’aise. - Son confort: sur route bitumée standard, elle absorbe bien les aspérités de la route. On ne sent pas bcp de vibration au guidon - Sa qualité perçue / finition / facilité d’entretien. Les visses, écrans semblent corrects également. - Son système de pliage. Il est vraiment bien. ***Ce que j’aime moins: - Son léger manque de couple dans certaines situations particulières: redémarrage en montée à cause d’un feu rouge, rafales de vent. Rien de rédhibitoire, la trottinette met juste plus de temps pour accélérer. Je veux d’ailleurs en rassurer certains: tous le jours, je me tape une montée de 1,7km (rue des Pyrénées vers le rond point Gambetta) avec une inclinaison comprise entre 2 et 5%. La trottinette monte sans problème et sans aide. Je ne suis jamais descendu sous 26 km/h compteur Egret, même chargé avec du vent. Dans les portions à 2%, je monte tranquillement à 31/32 km/h - Ses petites roues: avec la vitesse, j’oublie souvent que mes roues ne font que 160mm. Je me suis fait plusieurs frayeurs en passant des bateaux ou dos d’âne comme un bourrin. Il faut faire attention. - Le retour de la béquille: je n’ai pas encore coupé la béquille mais je suis maintenant convaincu qu’il faut le faire . On tape facilement dedans quand on lève la trottinette pour franchir un obstacle. - Son prix: c’est vraiment son point faible n°1 pour moi. Si Egret veut garder son positionnement premium, la marque doit maintenant améliorer très significativement ce modèle puisque la concurrence commence à sortir des modèles plus performants. Les clients cibles d’Egret, cherchant avant tout la performance pour faire du porte à porte, peuvent maintenant se laisser séduire par d’autres modèles présentant un meilleur compromis (les nouveaux moutons à 5 pattes . Ce qui n’était pas forcément aussi évident il y a 2 ans. - Son frein: bien qu’il se montre satisfaisant à allure modérée, je trouve qu’il est insuffisant quand on roule à 35km/h. Clairement, un vélo freine bcp mieux. Ok, c’est mieux que certains autres modèles peut-être, mais ces derniers ne roulent généralement pas à 35km/h non plus. Les besoins ne sont pas les mêmes. - Le temps de recharge. Pour info: avec mes 9,5 km GPS par jour, il me faut 2h40 pour la charger. C’est long. Son autonomie étant limitée, si on veut par exemple faire une ballade et la recharger pendant qu’on boit un coup en terrasse, je pense qu’on peut s’enquiller tranquillement la bouteille entière de Whisky avant qu’elle ait une autonomie suffisante pour repartir Pareil si on veux prendre le train, aller chez des amis etc. Faut déjà rester un bon moment pour la charger. *** Mes 4 recommandations à Egret s’ils gardent leur positionnement premium actuel: - 25 km réels d’autonomie. 10 Ah, 15 Ah, 100 Ah? On s’en branle, il y a trop de facteurs conditionnant sur la consommation électrique: soyons pragmatiques: 25 km en situation vraie vie. - Configuration moteur / couple / voltage plus performant, permettant d’atteindre 35k/h même en faible montée (moins de 5%). Bridage de la Vmax à 35/40 km/h pour la sécurité- Augmenter légèrement la taille des roues pour gagner en confort. Je n’ai pas encore tester la roue gonflable, je pense que le premier problème est surtout la taille. 200 mm au lieu de 160 mm n’imputerait pas trop l’encombrement et serait d’une grande utilité pour passer plus confortablement les mini obstacles. - Réduire significativement le temps de recharge: le diviser par 2. - Après on pourrait parler de l’éclairage, du poids, de plus de fonctions pour le compteur (un GPS intégré type vélo, ça serait top non? ) etc. *** Toi, futur(e) utilisateur(ice): Définis bien tes critères de choix par rapport à l’utilisation que tu veux en faire. Et tu te rendras compte tout de suite qu’il y a des positionnements différents. C’est pour ça que je n’aime pas trop comparer ETWOW /LTROTT/ EGRET : la clientèle visée n’est pas tout à fait la même. Pour avoir tester les deux, je suis convaincu que ce sont toutes de bonnes trottinettes. Tout dépend de ton utilisation principale. Pour ma part, c’était clairement pour aller au travail en faisant du porte à porte. J’ai donc choisi la performance pure pour rouler avec les voitures (rares sont celles qui me doublent, c’est plutôt le contraire avec tous les feux rouges et la circulation). Mon frère a une ETWOW, il souhait un modèle plus polyvalent: possibilité de faire des ballades mais aussi de petits déplacements. Le poids était capital pour lui. Son lieu de travail était bcp plus près. Je l’ai orienté sur E-TWOW. (Et s’il y a le débat en ce moment entre les marques E-TWOW / LTROTT sur les batteries, c’est bien parce que derrière eux ciblent un portefeuille clients basé sur les mêmes critères. C’est donc assez stratégique pour elles de légitimer leurs différences réelles. Egret/SXT et compagnie s’en contrefoutent surement un peu plus Des sites comme mobilityurban sont bien faits pour t’aider à prendre ta décision. Après, libre à toi d’acheter où tu veux Voilà, en espérant en avoir éclairé certains, Bonne route
  10. Salut à tous, Pour le compte d'un site de tests sur la mobilité électrique, je recherche des personnes intéressées pour tester leur matériel électrique : roue électrique, trottinette électrique, hoverboard ou encore skate électrique ! Grosso modo il s'agirait de produire un test de 1000 à 1500 mots avec photos et éventuellement une vidéo de l'engin en action ! Possibilité d'être publié assez rapidement sur le site si l'entente se fait bien! Voilà n'hésitez pas à me contacter en MP si ça vous branche! à toutes, Paul
  11. Comme on me l'a proposé, je suis venu à la boutique "urban360" aujourd'hui pour essayer la solowheel xtreme. Avant de donner mes impressions, voici quelques éléments à prendre en compte pour mieux apprécier peut-être le récit à venir. Je roule en solowheel S300. J'apprécie sa maniabilité et surtout sa réputation de machine très fiable. Je me sens très rassuré quand je descends des côtes raides avec. Elle monte très vite, même au démarrage, les côtes raides. On la conduit un peu comme si on fait du ski. Quelque part, on la conduit un peu en dansant (avec souplesse, élégance, harmonie). Il y a quelques points qui m'embêtent un peu. La ligne mollet, cheville n'est pas très confortable et quand on prend des bosses, on est un peu secoué dans les jambes même si ça se contrôle bien si on est prudent et qu'on fait attention plier les genoux. L'autonomie de 20km me paraît un peu juste... J'ai aussi testé la gotway ACM 16. Sa qualité de roulage est vraiment superbe. Tout est onctueux, ça franchit les bosses, les trottoirs et les pavés de façon super douce et agréable. C'est très facile de rouler sur surface irrégulière. La machine est très très stable. On se sent très rassuré dessus. On sent bien la puissance du moteur. Je n'ai pas envie d'aller trop vite et le fait qu'on puisse paramétrer les alertes et le tilt-back (si je ne trompe pas) me convient bien. L'autonomie peut-être de 40-50km je suppose. En tout cas c'est très supérieur à l'autonomie des solowheel. Ce qui me convient moins c'est son poids mais je pense que je m'y ferai bien. On ne la conduit pas en dansant comme avec la solowheel S300. Les repose-pieds me semblent moins accrocheurs que ceux de la solowheel S300 mais je ne suis pas sûr que ce soit si pénalisant que ça car le comportement en roulant est assez stable.... Voici maintenant ce qui concerne le solowheel Xtreme. Ma première impression est Wow !!!! La qualité de roulage est très comparable à celle de gotway ACM 16. Il faut noter que la solowheel xtreme à une roue de 18 pouces alors que les deux autres citées précédemment ont des roues de 16 pouces. Le fait que la solowheel est bien plus légère et qu'on peut la conduire en dansant font que j'ai l'impression qu'elle est quand même plus agréable/confortable à conduire. Les repose-pieds sont bien larges. On peut ajuster le positionnement des pieds avec aisance. Franchement, la solowheel Xtreme est superbe !!!! J'ai beaucoup aimé la gotway ACM 16 mais l'impression globale que la solowheel Xtreme m'a laissée est légèrement supérieure car j'ai plus de plaisir à conduire la solowheel xtreme..... Ce que je regrette sur la solowheel xtreme c'est l'autonomie. J'aimerais avoir au moins 30 km (et encore, avec la qualité de roulage de la gotway ACM 16 et son autonomie je ne suis pas sûr que 30km de la solowheel xtreme est suffisante). Il me semble qu'il n'y a pas de trolley non plus. Et puis, il y a le prix. La solowheel Xtreme est une super machine à conduire en terme de sécurité, confort, plaisir, sensation. Encore une fois: wow !!! Elle ne va pas très vite certes mais la grande vitesse ne m'intéresse pas... Entre ces trois machines, je pense que je pencherais vers la gotway ACM 16 (qui n'est pas encore sortie) avec l'impression de faire le choix de la raison [par rapport à mes besoins] contre le choix du coeur... Mais voila, pour l'instant, je suis avec ma solowheel S300.
×